Bilans d’évènement  •  La Chambre

Le Beaujolais Nouveau : symbole de l'amitié franco-moldave

C'est une belle tradition instituée par la CCI FRANCE MOLDAVIE, l'Ambassade de France et leurs partenaires, qui a permis de célébrer, autour d'un verre de Beaujolais Nouveau, l'amitié franco-moldave.

La CCI FRANCE MOLDAVIE, l'Ambassade de France et leurs partenaires, célèbrent depuis de nombreuses années l'arrivée du Beaujolais Nouveau en Moldavie. L'occasion de réunir autour d'un verre de Beaujolais Nouveau les membres de la Chambre, la communauté française de Moldavie, les représentants des autorités moldaves, des missions diplomatiques et institutions internationales, et plus généralement de nombreux amis moldaves et étrangers, qui partagent souvent entre-eux la francophonie.

Cette soirée n'a pas dérogé à la tradition et plus de 200 convives se sont retrouvés, ce 3ème jeudi de novembre, à l'Hôtel Jolly Alon autour de l'Ambassadeur de France, Pascal LE DEUNFF, et du Président de la Chambre, Emmanuel SKOULIOS. 

Benoît MAYRAND, Conseiller consulaire pour la Roumanie et la République de Moldavie avait également tenu, cette année encore, à faire le déplacement de Bucarest pour rencontrer la communauté française.

Dans une ambiance très festive animée par Petru ROTARI et ses musiciens, auxquels s'était joint cette année un accordéoniste français de talent désormais établi à Chisinau, Danny ROONE, les invités ont pu déguster le premier cru 2019 du Beaujolais Nouveau.

L'Ambassadeur de France, Pascal Le DEUNFF, a rappelé l'importance de la célébration de ce vin, jeune, produit dans le vignoble du beaujolais, à proximité de Lyon, pour les viticulteurs et les vignerons français.

Le Président de la Chambre, Emmanuel SKOULIOS, a quant à lui tenu à faire le récit d'un tonnelier et vigneron français, originaire de la commune de Marsanne dans la Drôme, Pierre Philipe Alexis TERRAS, qui a largement contribué, en s'installant en Moldavie en 1870, à enrichir le patrimoine vitivinicole de ce pays.

Chassé de France par le phylloxéra, Alexis TERRAS s'est établi avec son épouse dans la région de Vinogradovka, plus précisément dans le village de Ciumai. Il y a fondé son vignoble, "Le Clos Marie".

C'est à lui notamment que l'on doit l'introduction de cépages français en Moldavie, le sauvignon blanc, le chardonnay, l'aligoté pour les blancs, le cabernet sauvignon, le merlot et le pinot noir pour les rouges. Autant de cépages qui font aujourd'hui la richesse de la vigne moldave aux côtés des cépages autochtones. Alexis TERRAS a vécu en terre moldave près de 40 ans et est décédé à Vinogradovka, en 1910. 

Une occasion pour Emmanuel SKOULIOS de rappeler que l'expertise et les investissements français ont de longue date, et continuent encore aujourd'hui, accompagné le développement économique moldave.

Mme Tatiana TURCAN, maire de Vinogradovka, égalementconviée à la soirée, a conclu en rappelant que sa commune accueillait un petit musée dédié à Alexis TERRAS, ainsi qu'une stèle, que son épouse Marie , avait fait ériger à proximité de sa tombe en 1912.

Le Président de la Chambre s'est engagé à se rendre rapidement sur place avec le Directeur de l'Agence moldave de Préservation et de Restauration des Monuments, Ion STEFANITA, afin de constater sur place l'état de cette stèle et rechercher des partenariats afin d'engager des travaux de restauration.

 

 

Liens utiles

La CCI FRANCE MOLDAVIE et l'Ambassade de France ont célébré le Beaujolais NouveauLe Beaujolais Nouveau 2017 est arrivé !
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Un nouveau site pour la Chambre

Une visibilité améliorée pour la présence économique franco-moldave, de nouveaux services.
Découvrez-le !