Bilans d’évènement  •  La Chambre

Première rencontre avec le nouveau Ministre de l'Économie et des Infrastructures

À l'initiative de l'Ambassadeur de France, une première rencontre avec le nouveau ministre de l'Économie et des Infrastructures moldave, Vadim BRINZAN a été organisée.

Le nouveau Ministre de l'Economie et des Infrastructures de la République de Moldavie, Vadim BRINZAN, a accueilli, le 1er juillet dernier, Pascal LE DEUNFF, Ambassadeur de France en République de Moldavie.

Le Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie France Moldavie, Emmanuel SKOULIOS, ainsi que Florent DOBA, Adjoint au Chef de Service Économique pour la Biélorussie, la Moldavie et l'Ukraine, avaient également été associés et participaient à cet entretien qui a été l'occasion d'un premier contact.

Le nouveau Ministre a tenu a présenter, quelques jours après sa nomination, les priorités de son Gouvernement dans les secteurs dont il a désormais la charge : la démonopolisation de certaines branches de l'économie nationale, la lutte contre la corruption et les transactions douteuses, la privatisation de la propriété publique et le développement de l'économie nationale.

Le Ministre s'est dit attaché à soutenir la mise en œuvre de politiques de régulation de l'environnement économique en assurant un système équitable, compétitif et non discriminatoire. à promouvoir l'économie de marché et à garantir un environnement commercial viable et compétitif.

Pour sa part, l'Ambassadeur de France a tenu à rappeler la place majeure des investissements français en République de Moldavie, sa volonté de les voir se développer encore plus, de même que les échanges commerciaux entre les deux pays.

À cet égard, il a tenu à revenir sur les difficultés auxquelles certaines entreprises françaises étaient actuellement confrontées et pour lesquelles il souhaitait un engagement des nouvelles autorités moldaves afin de les résoudre.

Il a poursuivi en indiquant les démarches qui était les siennes et celles de la Chambre afin de voir rapidement aboutir le dossier de la convention fiscale entre les deux pays.

Enfin, il a rapidement évoqué l'intérêt qu'il accordait à un dossier de modernisation des infrastructures ferroviaires du pays qui pourrait se traduire prochainement par un très important soutien des autorités françaises si les nouvelles autorités moldaves le souhaitaient.

Pour sa part, le Président de la Chambre a tenu à souligner que cette dernière était prête à coopérer avec les nouvelles autorités moldaves dans le cadre des instances qui pourraient être mise en place pour associer les milieux d'affaires, en particulier ceux représentants les investisseurs étrangers, à la mise en oeuvre des réformes économiques qui doivent être engagées. 

Il a enfin invité le Ministre Vadim BRINZAN, a un  prochain petit-déjeuner de la Chambre qui pourrait être organisé à la rentrée et qui lui permettrait de rencontrer la communauté des affaires franco-moldave et d'exposer ses priorités et celles des nouvelles autorités moldaves en matière économique.

Photographie : Ministère de l'Économie et des Infrastructures de la République de Moldavie

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Un nouveau site pour la Chambre

Une visibilité améliorée pour la présence économique franco-moldave, de nouveaux services.
Découvrez-le !