Pleine entrée en vigueur de l'accord d'association UE-Moldavie : des opportunités pour les entreprises françaises

L'accord d'association entre la République de Moldavie et l'Union européenne est entrée pleinement en vigueur le 1er juillet 2016.

L'accord d'association entre la République de Moldavie et l'Union européenne est entrée pleinement en vigueur le 1er juillet 2016.

Destiné à approfondir les relations politiques et économiques entre la Moldavie et l'Union européenne, il créé aussi une zone de libre échange approfondi et complet qui doit permettre de stimuler le commerce et la croissance économique dans ce pays en améliorant l'accès au marché européen pour ses produits et services et en rapprochant globalement ses lois et règlements relatifs au commerce aux normes de l'Union. Il doit faciliter l'intégration progressive de la Moldavie au marché unique européen.

D'ores et déjà, depuis le 1er septembre 2014, avec l'application partielle de l'accord, les exportations de la Moldavie vers l'UE ont augmenté cette dernière devenant le premier partenaire commercial du pays. 

L'UE apporte une aide substantielle pour appuyer la mise en œuvre du programme de réforme du pays. En vertu de l'accord d'association, la Moldavie s'engage à mettre en oeuvre des réformes structurelles ambitieuses dans des domaines clés, tels que la démocratie, la bonne gouvernance, la primauté du droit, les droits de l'homme, la politique étrangère et de sécurité, le commerce et le développement économique.

L'accord prévoit également le renforcement de la coopération entre la Moldavie et l'UE dans les domaines  de l'énergie, des transports, de la protection de l'environnement, de la coopération industrielle, du développement de la protection sociale, de l'égalité des chances, de l'éducation, de la protection des consommateurs, de la jeunesse et enfin de la culture.

Si des progrès réels ont été constatés, l'UE a aussi appelé la Moldavie a ne pas se contenter de la seule adoption de lois nouvelles mais de leur application. Elle a aussi sollicité plus d'efforts des autorités en matière de lutte contre la corruption et l'amélioration de la gouvernance. 

Cette entrée en vigueur pleine de l'accord d'association ouvre de nouvelles et nombreuses perspectives aux entreprises françaises qui doivent pouvoir profiter de l'ouverture de ce marché pour renforcer leurs échanges commerciaux avec ce pays, comme leurs investissements. La CCI FRANCE MOLDAVIE, grâce à sa connaissance du pays et à son réseau de contacts locaux, peut les accompagner efficacement dans cette approche du marché moldave et du pays. La France dispose d'une image privilégiée dans ce pays encore très francophone et devrait être en mesure de renforcer sa place au sein du concert des investisseurs étrangers et des partenaires commerciaux du pays.

Source : Commission européenne

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Un nouveau site pour la Chambre

Une visibilité améliorée pour la présence économique franco-moldave, de nouveaux services.
Découvrez-le !