Philippe DOUSTE-BLAZY répond aux membres de la CCIFM

Les membres de la Chambre ont eu l'opportunité d'échanger sur la crise sanitaire avec le Professeur Philippe DOUSTE-BLAZY, ancien ministre

C'est à une rencontre exceptionnelle que les membres de la Chambre ont pu participer, le 9 septembre dernier.  La CCIFM avait en effet convié le Professeur Philippe DOUSTE-BLAZY, ancien ministre, a faire un point sur l'évolution de la pandémie de SARS-CoV-2 dans le monde.

L'échange, auquel participaient Son Excellence, M. Pascal LE DEUNFF, Ambassadeur de France en République de Moldavie ainsi que le Docteur Valentina VOROJBIT, médecin conseil de l'Ambassade de France, était très attendu par les chefs d'entreprise, dans un contexte moldave qui suscite actuellement de vives inquiétudes avec une progression préoccupante du nombre de cas positifs, d'hospitalisations et de décès ces dernières semaines.

Après avoir rappelé son parcours politique qui l'a conduit a occuper plusieurs mandats locaux, nationaux et européens, plusieurs postes ministériels, à la Culture, à la Santé et à la Protection sociale – où il a eu notamment à son actif l’importante réforme de l’Assurance maladie en France, et enfin aux Affaires étrangères, a présider UnitAid, initiative des Nations-Unies pour l'achat de médicaments et a occuper les fonctions de Secrétaire général adjoint des Nations-Unies chargé des sources innovantes de financement du développement, le Président de la Chambre, Emmanuel SKOULIOS, a aussi souligné que Philippe DOUSTE-BLAZY était avant tout médecin.

"Après des études de médecine à Toulouse, Philippe DOUSTE-BLAZY a débuté une carrière de cardiologue. Professeur de médecine en épidémiologie, économie de la santé et prévention, Professeur d'Université et Praticien hospitalier, il donne aujourd'hui cours à la Faculté de médecine de l'Université Paris-Diderot et à celle d'Harvard…il siège aussi comme personnalité qualifiée au sein du Conseil d'administration de l'IHU de Marseille, établissement de renommée internationale dans le domaine de la recherche sur la maladies infectieuses et a eu l'occasion, au plus fort de la crise de la Covid-19 en France de participer à l'accueil des patients aux urgences de l'hôpital de Garches".

Philippe DOUSTE-BLAZY s'est employé, durant près de deux heures, à faire le point sur l'évolution incertaine de l'épidémie, sur les traitements disponibles, les vaccins qui restent encore très largement à mettre au point et à valider. Il a répondu aux nombreuses questions des membres de la Chambre, en particulier à celles qui concernaient les dispositions à prendre dans le monde de l'entreprise.

Si la connaissance du virus progresse et si la prise en charge des patients s'améliore, les risques persistent. Il a ainsi encouragé les entreprises qui le pouvaient et qui parvenaient à rester productives dans le cadre du télétravail, à maintenir leurs salariés à domicile.

Il s'est néanmoins voulu rassurant sur le fait que l'entreprise n'était pas aujourd'hui le lieu privilégié des contaminations. Dès lors que les salariés portent le masque, respectent la distanciation et les gestes barrières et évitent de se rendre au travail en utilisant les transports en commun, les risques restent maitrisés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Un nouveau site pour la Chambre

Une visibilité améliorée pour la présence économique franco-moldave, de nouveaux services.
Découvrez-le !