Actus des entreprises

Malgré la crise, Lactalis-Alba poursuit ses investissements en Moldavie

Implanté en Moldavie depuis 2004, le groupe français Lactalis a investi dans le pays plus de 17 millions d'euros dans son usine de Soroca.

Si la crise ukrainienne a conduit la filiale moldave de Lactalis, - premier groupe laitier au monde -, a devoir s'adapter - le groupe exportait notamment une grande partie de sa production de fromages vers la Russie -, elle n'a pas entamé sa volonté de poursuivre ses investissements en Moldavie comme on pu le constater le Président et le Directeur de la Chambre de Commerce et d'Industrie France Moldavie qui accompagnaient l'Ambassadeur de France, Graham PAUL, pour une visite de l'usine du groupe à Soroca dans le Nord du pays.

Accueillis par le Directeur de l'usine, Robert IFTODE, ils ont pu découvrir une installation ultra-moderne où les investissements se poursuivent chaque année, notamment dans l'objectif d'améliorer la productivité, la sécurité et la qualité. Ils ont aussi pu échanger sur les défis auxquels l'entreprise était confrontée, qu'il s'agisse des problématiques liées à l'insuffisance et à la dispersion de la production laitière locale ou de celles liées à l'exportation en raison de la crise ukrainienne.

Aujourd'hui, l'usine emploie jusqu'à 180 personnes en période haute et commercialise ses productions sur le marché local, mais aussi sur le marché de plusieurs pays de la CEI. Sa production, fromages frais et maturés, lait frais, kéfir, yaourt, crème fraiche, est commercialisée sous les marques Alba et Président.

Profitant de ce déplacement, la Chambre et l'Ambassade de France ont également rencontré le Maire de Soroca,  Lilia PILIPETCHI, et son équipe. Ils ont pu faire en particulier le point sur les projets de la ville en matière de développement économique, touristiques, et de renforcement de ses infrastructures, notamment dans les domaines de l'eau et de l'assainissement où une autre entreprise française, Seureca, filiale du groupe Veolia, conduit actuellement l'étude de faisabilité de la future station d'épuration. 

L'occasion pour l'Ambassadeur de France de rappeler que l'eau, l'assainissement et l'irrigation, faisaient notamment partie des domaines d'intervention et de soutien de l'Agence Française  de Développement présente dans le pays depuis le début de l'année.

Ont également été abordés les problèmes auxquels les investisseurs français étaient encore confrontés lorsqu'il souhaitaient s'installer dans le pays, et en particulier celui de la ressource humaine. Outre la présence d'un établissement bilingue francophone à Soroca qui constitue un atout pour les entreprises, Lilia PILIPETCHI, a également tenu à se montrer rassurante en indiquant que de nombreux habitants rentraient actuellement de Russie en particulier.

Le renforcement des liens économiques et le développement des échanges commerciaux entre la France et la Moldavie, l'accompagnement de l'arrivée de nouveaux investisseurs français et plus généralement l'amélioration du climat des affaires restent des priorités de la Chambre et de l'Ambassade de France.

 

 

 

 

 

Liens utiles

Lactalis-Alba accueille des étudiants de l'Université Technique de Moldavie Seureca va effectuer l'étude de faisabilité de la station d'épuration de Soroca
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Découvrez votre espace membre !