Bilans d’évènementLa Chambre

La communauté franco-moldave des affaires rencontre des parlementaires français

En visite en République de Moldavie, six parlementaires français ont eu l'occasion d'échanger avec les membres de la CCI France Moldavie.

Une délégation de parlementaires français, membres du groupe d'amitié France Moldavie  à l'Assemblée nationale a récemment effectué une visite en République de Moldavie dans le cadre de la relance du dialogue politique entre les deux pays.

La délégation était conduite par Jean-Michel MIS, Député de la Loire, Président du groupe d'amitié France-Moldavie. Elle était également composée de Carole BUREAU-BONNARD, Députée de l'Oise, Vice-présidente de l'Assemblée nationale et Présidente de la délégation chargée des affaires internationales, Frédéric REISS, Député du Bas-Rhin, Vice-Président du groupe d'amitié, Jérôme LAMBERT, Député de la Charente, Vice-Président du groupe d'amitié, Michel LARIVE, Député de l'Ariège , Vice-Président du groupe d'amitié, et enfin de Michel DELPON, Député de la Dordogne, Vice-Président du groupe d'amitié. 

A cette occasion, ils ont également souhaité pouvoir échanger avec les membres de la CCI FRANCE MOLDAVIE.

La rencontre a été organisée, jeudi 26 septembre, dans les nouveaux  locaux d'Orange Moldova à Zity Mall.

L'opportunité pour les parlementaires de découvrir, sous la conduite de Julien DUCARROZ, CEO d'Orange Moldova et de ses collaborateurs, le dynamisme et les extraordinaires conditions de travail proposées par l'entreprise à ses salariés.  Installée depuis 1998 dans le pays, Orange continue aujourd'hui à fortement y investir, à s'y développer et à y innover.

A l'issue de la visite, à laquelle participait également Son Excellence Pascal LE DEUNFF, Ambassadeur de France en République de Moldavie, les parlementaires ont pu avoir de longs échanges avec les entreprises présentes. Ils ont pu se rendre compte du dynamisme et de l'importance du poids des investissements français dans le pays, des perspectives de développement des relations économiques franco-moldaves aussi.

Mais surtout, les entreprises présentes ont pu exprimer leurs attentes - en particulier concernant la conclusion de la nouvelle convention fiscale entre les deux pays sur laquelle l'Assemblée nationale aura à se prononcer dès lors que le texte aura été négocié - et leurs inquiétudes ou préoccupations du moment.

Les questions liées à la ressource humaine alors que nos entreprises  cherchent à recruter très largement, les nouvelles dispositions fiscales adoptées cet été par les autorités moldaves et leurs conséquences, le climat des affaires qui reste encore incertain malgré la volonté affichée des nouvelles autorités de lutter contre la corruption et de favoriser la transparence et la compétition loyale, ont été au coeur d'échanges nourris.

Les députés se sont engagés à suivre les différentes questions et à relayer, à chaque fois que l'occasion leur serait offerte, les préoccupations des entreprises auprès des autorités moldaves. 

Le Président du groupe d'amitié, Jean-Michel MIS, a d'ores-et-déjà pu exposer, dès le lendemain de cette rencontre auprès de la Première Ministre, Maia SANDU, mais également lors des différentes rencontres organisées avec les autorités moldaves durant la semaine, certaines inquiétudes, au premier rang desquelles celles concernant l'avenir du ticket de table en Moldavie.

Les discussions se sont poursuivies durant la soirée entre députés et entrepreneurs autour d'un cocktail dinatoire offert par Orange Moldova.

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Un nouveau site pour la Chambre

Une visibilité améliorée pour la présence économique franco-moldave, de nouveaux services.
Découvrez-le !